Mommy – Meilleur film de 2014


mommy

Réalisé par : Xavier Dolan

Année : 2014

Note : 8/10

Achat : Amazon, Fnac


Les sceptiques seront confondus

L’action du film se situe dans un présent légèrement augmenté, où une loi permet aux parents en difficultés d’abandonner leurs enfants au système de santé. Le film raconte les destins de trois personnages brisés, qui partagent le même malaise. Une mère et son fils, incontrôlable, qui ont une relation houleuse et difficile, et une voisine en arrêt-maladie, qui bégaye suite à un traumatisme qui viendra se rajouter à ce duo, en leur apportant la retenue qui leur manquait.

Le pire qui puisse arriver pour un enfant malade, c’est de croire ou de lui faire croire qu’il est invincible.

Le film est légèrement différent, des précédents films de Xavier Dolan, il est plus populaire. Dans une interview donnée au magazine Première, Dolan aborde la question. “Mommy est surement mieux raconté, plus soigné techniquement, plus riche en détails que mes autres longs-métrages (…) mais ce n’est pas pour autant un film qui vient contredire ce que j’ai pu faire avant

Mommy2

Le film est tourné en format 1:1, ce carré oblige le spectateur à se concentrer sur les personnages et les coupes de toutes distractions visuelles. Le format aurait pu être la plus grosse prise de risque de ce film, mais il fonctionne à la perfection. L’écran s’élargit en fonction des humeurs du personnage de Steve, quand il le fait on s’extrait, on respire avec lui. “À cet instant il y a une interaction directe entre le public et ce personnage

Ca arrive pas dans la vie d’une mère qu’elle aime moins son fils. La seule chose qui va arriver, c’est que je vais t’aimer de plus en plus fort, et c’est toi qui vas m’aimer de moins en moins.

Contrairement à Anne Dorval et Suzanne Clément qui sont magnifiquement extraordinaires et ont déjà une carrière bien établie, Antoine Olivier Pilon offre une prestation à couper le souffle, admirablement touchante.

À la sortie du film, on est retourné, mélancolique, dans un entre deux inexplicable. La seule chose qui nous reste pour replonger dans l’univers de Dolan c’est la bande-son du film, qui enchantera nos nuits. Xavier Dolan est un génie et Mommy est LE film de 2014.

Nous deux, c’est ça qu’on fait de mieux

Catégories :CinémaTags:, , , , , , , , , , ,

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :