Dossier: Les oeuvres de Stephen King au cinéma et à la télévision


A l’occasion de la sortie très prochainement de la série The Mist sur Spike, je me suis dit qu’il était temps de faire un point sur les oeuvres de Stephen King dans le monde du cinéma et de la télévision, de quoi se refaire une check-list et de rattraper les oublies.

Capture d_écran 2017-04-21 à 19.05.15

Carrie – 1976

Première adaptation d’un roman de Stephen King, par Brian De Palma lui-même, à l’époque, le film était si terrifiant que des malaises ont eu lieu dans les salles de cinéma. De quoi créer un bon départ pour l’auteur dans le monde du cinéma.

Tourmentée par une mère névrosée et tyrannique, la vie n’est pas rose pour Carrie. D’autant plus qu’elle est la tête de turc des filles du collège. Elle ne fait que subir et ne peut rendre les coups, jusqu’à ce qu’elle ne se découvre un étrange pouvoir surnaturel.

Capture d_écran 2017-04-21 à 19.08.40

The Shining – 1980

En 1980, c’est Stanley Kubrick qui s’attaque à une des oeuvres les plus terrifiantes de l’auteur, malheureusement Stephen King et Kubrick n’ont jamais réussi à se comprendre, l’auteur n’a jamais accepté l’adaptation du réalisateur, malgré une forte appréciation du public.

Jack Torrance, gardien d’un hôtel fermé l’hiver, sa femme et son fils Danny s’apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le « Shining », est effrayé à l’idée d’habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles évènements passés…

Voir en VOD

Capture d_écran 2017-04-21 à 19.10.10

The Dead Zone – 1983

C’est David Cronenberg qui pour son quatrième film reprendra l’histoire du Roman Dead Zone. On peut noter jusqu’à présent un sans-faute pour les réalisateurs qui se jettent dans l’univers du grand Stephen King.

Johnny Smith, jeune professeur dans une petite ville de province, est victime d’un accident de la route, peu de temps après avoir raccompagné sa fiancée, Sarah. Il ne revient à lui qu’au bout de cinq années de coma. Sarah est à présent mariée. Il s’aperçoit que passé, présent et futur se confondent dans son esprit. C’est ainsi qu’il réussit à sauver d’un incendie l’enfant de son infirmière et qu’il révèle à son médecin que sa mère, qu’il croyait morte en déportation, est en fait toujours vivante.

Capture d_écran 2017-04-21 à 19.11.01

Christine – 1983

En 1983, c’est une nouvelle fois un grand réalisateur de l’horreur qui s’attaque à un des romans de Stephen King, John Carpenter s’approprie la drôle d’histoire de Christine, la voiture tueuse.

La premiere fois qu’Arnie vit Christine, il tomba en extase devant cette beaute aux formes eblouissantes. C’etait dit, ils allaient lier leurs destins pour le meilleur et pour le pire. Mais Christine, la belle plymouth, modele 57, n’aime pas trop les rivales. Gare a celles qui voudront approcher Arnie!

Voir en VOD

Capture d_écran 2017-04-23 à 18.17.21

Stand By Me – 1986

En 1986, c’est la nouvelle « Le Corps » qui est adaptée au cinéma Rob Reiner, si le film n’a pas vraiment marqué les esprits chez nous, outre-atlantique, Stand by me est une véritable institution qui sera nommée aux Oscars en 1987.

Un événement peu ordinaire va marquer la vie du jeune Gordie Lachance. Au cours de l’été 1959, un adolescent a disparu mystérieusement dans l’Oregon. Gordie et ses inséparables copains, Chris, Teddy et Vern savent qu’il est mort pour avoir approche de trop pres la voie ferrée, un train l’a heurte. Son corps git au fond des bois. C’est le frère de Vern qui l’a découvert. Les enfants décident de s’attribuer le scoop et partent pour la grande foret de Castle Rock. Cette aventure va rester pour Gordie et ses trois amis la plus étrange et la plus exaltante de leur vie.

Voir en VOD

Capture d_écran 2017-05-05 à 07.10.58

 Simetierre – 1989

Best-seller dans le monde du livre, ce petit film d’horreur a pris de l’âge avec le temps, on voit un peu plus ses rides que sur d’autres adaptations mais il reste malgré tout une petite pépite bien sympathique.

La famille Creed quitte Chicago et vient s’installer dans les environs de Ludlow, une paisible bourgade du Maine. Leur maison jouxte un cimetière d’animaux familiers situé sur les anciennes terres sacrées des indiens Micmacs. Le seul voisin des Creed est un vieil érmite. Une série d’accidents sanglants va rapidement transformer la vie des Creed en véritable cauchemar.

Voir en VOD

dvd_it

Ça – 1990

Cette fois-ci, c’est sous le format téléfilm qu’on redécouvre, un chef-d’oeuvre de l’écrivain, ce clown qui a été un traumatisme pour toute une génération, en 1990, le clown mangeur d’enfants a un visage. Ça est surement l’une des meilleures adaptations cinématographiques de l’écrivain.

Une créature sans nom, Ca, répand la terreur et la mort dans la petite ville de Derry. Jusqu’à ce qu’une bande d’enfants mette fin aux agissements du monstre. Trente plus tard, les sept amis se réunissent à Derry : Ca est revenu…

Capture d_écran 2017-05-05 à 07.12.07

Misery – 1990

Rob Reiner remet le couvercle 4 ans après son adaptation de Stand by me, avec le chef-d’oeuvre devenu un classique du cinema Misery. Kathy Bates raflera un oscar pour sa terrifiante prestation.

Paul Sheldon, romancier et créateur du personnage de Misery dont il a écrit la saga est satisfait. Il vient enfin de faire mourir son héroïne et peut passer à autre chose. Il quitte l’hôtel de montagne où il a l’habitude d’écrire et prend la route de New York. Pris dans un violent blizzard, sa voiture dérape dans la neige et tombe dans un ravin. Paul Sheldon doit son salut à Annie Wilkes, infirmière retraitée qui vit dans un chalet isolé. Annie est justement une supporter inconditionnelle de la belle Misery.

Capture d_écran 2017-05-05 à 07.13.58

La part des ténèbres – 1993

En 1993, c’est le maître du zombie, George A. Romero, qui s’attaque à une oeuvre de l’auteur, petite adaptation qui mérite le coup d’oeil.

Thad vit parfaitement heureux, et ecrit meme, sous un pseudonyme, des livres a succes ultra-violents qui lui permettent d’arrondir ses fins de mois. Jusqu’au jour ou il decide d’eliminer son heros imaginaire pour s’attaquer a une litterature plus serieuse. Mais la creature se rebiffe, prend vie et commence a semer la terreur.

Les évadés – 1994

Capture d_écran 2017-05-05 à 07.14.27

Première adaptation de Frank Darabont au cinéma d’une des histoires de l’auteur, une première fois réussi, le réalisateur signe un chef-d’oeuvre, voir le meilleur film de tous les temps d’après certains.

En 1947, Andy Dufresne, un jeune banquier, est condamné à la prison à vie pour le meurtre de sa femme et de son amant. Ayant beau clamer son innocence, il est emprisonné à Shawshank, le pénitencier le plus sévère de l’Etat du Maine. Il y fait la rencontre de Red, un Noir désabusé, détenu depuis vingt ans. Commence alors une grande histoire d’amitié entre les deux hommes…

Voir en VOD

La Ligne Verte – 1999

Capture d’écran 2017-05-05 à 07.54.00.png

Surement l’un des films qui a touché le plus de monde malgré sa durée 3h09, Frank Darabont signe une nouvelle fois avec brio un sacré bon film.

Paul Edgecomb, pensionnaire centenaire d’une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s’efforçant d’adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts.

Voir en VOD

Rose Red – 2002

Capture d’écran 2017-05-05 à 07.59.38.png

Cette mini-série de 4h, pas très connus reste un bon passe-temps, qui est à voir au moins une fois.

Rose Red est-il vraiment hanté ? Le professeur Joyce Reardon recrute six personnes dotées chacune d’un pouvoir paranormal particulier pour percer les secrets du manoir…

 Fenêtre Secrète – 2004

Capture d’écran 2017-05-05 à 08.04.48.png

Le film est tiré d’une nouvelle qui a encore un écrivain comme héros, Fenêtre Secrète fait partie des films peu mémorable malgré quelques bonnes idées.

Mort Rainey devrait être devant son ordinateur, à écrire un autre de ses romans à succès. Mais son divorce le détruit et le prive de toute inspiration. Tout ce qui touche à la rupture devient un véritable cauchemar et sa page reste blanche.
Un jour, un inconnu nommé John Shooter se présente à sa porte et l’accuse d’avoir plagié son histoire. L’homme demande réparation. Malgré les efforts de Rainey pour le calmer, l’individu devient de plus en plus vindicatif. Sa notion particulière de la justice pourrait bien le conduire jusqu’au meurtre.
Forcé de se lancer dans un affrontement qui va le pousser au bout de lui-même, Rainey va se découvrir des ressources d’astuce et de détermination qu’il n’aurait jamais cru avoir. Il va en avoir besoin, parce que l’étrange Shooter semble le connaître mieux qu’il ne se connaît lui-même…

Voir en VOD

The Mist – 2007

Capture d_écran 2017-05-05 à 08.19.07

Ce n’est pas l’une des meilleures adaptations de l’auteur un film un peu trop long à mon goût mais la fin rattrape tout.

Tandis qu’une brume étrange semble envelopper une petite ville du Maine, David Drayton et son jeune fils Billy se retrouvent pris au piège dans un supermarché, en compagnie d’autres habitants terrorisés. David ne tarde pas à s’apercevoir que le brouillard est peuplé d’inquiétantes créatures…
Leur seule chance à tous de s’en sortir consiste à s’unir. Mais est-ce possible quand on connaît la nature humaine ? Alors que certains cèdent à la panique, David se demande ce qui est le plus effrayant : les monstres qui rôdent dans la brume ou ses semblables réfugiés dans le supermarché ?

Dead Zone – 2002-2006

Capture d’écran 2017-05-05 à 08.08.34.png

L’histoire d’un homme qui sort du coma après 6 ans d’absence et découvre tous les chamboulements de sa vie mais surtout qu’il est capable de visualiser le futur par un simple contact physique.

Under The Dome – 2013-2015

Capture d’écran 2017-05-05 à 08.11.15.png

La série qui a marqué le retour sur petit écran de Stephen King, avec le dome géant et sa petite ville.

 The Mist – 2017 – ?

Capture d_écran 2017-04-16 à 07.31.20

Affaire à suivre…

Capture d_écran 2017-03-30 à 09.42.47

It – 2017

Affaire à suivre…

Catégories :DossierTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

8 commentaires

  1. Stephen King a aussi adapté lui-même Shining en mini-série, et je la préfère largement au film ^^ (Sacrilège, je sais, mais j’ai horreur du film Shining parce qu’il est si peu fidèle au livre.. Je sais que c’est une Adaptation, mais dans mon Esprit, ca n’a jamais marché ^^)

    Aimé par 1 personne

  2. Sacré florilège au final ! Je ne me rendais pas compte qu’il y en avait tant que ça qui avaient été adaptés.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :