Un dimanche coup de coeur


Capture d_écran 2018-07-21 à 17.30.08


Réalisé par: Jeff Nichols   Année: 2016   Durée: 1h 52   Achat: AmazonFnacVOD


Je ne pouvais pas ne pas parler de ce film dans un dimanche coup de coeur, Midnight Special est le meilleur de mon année 2016, un film coup de coeur, une révélation inattendue, qui ne m’a pas laissé de marbre, aujourd’hui c’est l’occasion pour moi de vous le remettre en mémoire ou peut-être même de vous le faire découvrir.

Midnight Special,  c’est l’histoire d’un père et d’un fils au don Extraordinaire qui tente désespérément d’échapper à une « communauté » qui a fait du jeune garçon son messie.

Dès les premières images, Jeff Nichols construit une tension captivante et lie le spectateur aux personnages avec une facilité déconcertante. L’intrigue commence comme un polar qui touche du doigt les excès des sectes mais petit à petit elle se transforme et dévie avec une facilité déconcertante dans le fantastique pour nous parler d’un sujet humain et réel: la dureté du deuil parental.

Le réalisateur aidé de son casting et d’une mise en scène précise et élégante, arrive a faire régner une ambiance de science-fiction très années 80, qui rend nostalgique sans déplaire et dépasser les limites de l’insupportable. Le spectateur passe son temps à se demander si le héros n’est pas en plein délire paranoïaque ou si le monde qui l’entoure n’est pas devenu fous,  décoller le vrai du faux dans cette histoire devient une obsession qui ne gâchera en rien l’intensité de l’histoire.

Jeff Nichols utilise avec brio l’univers SF multipliant les clins d’oeil au chef-d’oeuvre du genre, et l’utilisant comme une métaphore pour parler du deuil et des peurs de la parentalité, il l’utilise aussi pour soulever la question de la foi, cette croyance en une chose invisible qui pousse certaines personnes à donner leur vie.

Midnight Special est un road trip fantastique et déchirant où certains protagonistes ont parfois du mal à trouver leurs places dans un récit centré sur deux personnages au lien si fort, qu’est celui d’un père et d’un fils, malgré tout, tout le monde à sa place dans ce puzzle géant qu’est Midnight Special. 

À travers une conclusion inattendue et poétique, Jeff Nichols évite toutes explications, laissant le choix aux spectateurs de choisir sa fin, chacun peut décider de voir et de comprendre ce qu’il veut.

Midnight Special est une ode à la science-fiction des années 80 qui fait du bien.

Capture d_écran 2018-07-21 à 17.31.50

 

Catégories :Un dimanche coup de coeurTags:, , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :