Le vendredi en série


Capture d’écran 2019-02-24 à 08.50.58


Hero Corp

Capture d’écran 2019-04-02 à 14.05.48


Genre: Comédie   Année: 2008   Chaine: France 4   Durée: 20min


Ce soir, c’est pinage! 

Créer une série quand on est le petit frère du grand Alexandre Astier est un exercice compliqué, comment se démarquer de son grand frère, alors qu’ils ont le même style d’écriture et surement la même façon de pensée? La solution est simple, ne rien faire pour aller contre ça et accepter la comparaison qui est inévitable. C’est ce qu’a fait Simon Astier et c’est ce qui a fait la réussite de sa série. Hero Corp à ses débuts sera souvent comparé à Kamelott mais finira par faire taire la comparaison au fil des saisons, s’imposant aux yeux du public comme une série unique qui n’est pour l’heure toujours pas égalée (à mes yeux).

Qu’on se le dise en France quand il s’agit de super-héros, on n’est pas bon du tout! C’était donc un risque de s’y attaquer (le petit Simon doit aimer le risque) c’est grâce à son histoire qu’il arrivera à ces fins. En choisissant de parler d’anciens super-héros qui se voient obligés de reprendre les armes pour vaincre le Mal, Simon Astier se démarque et créer son propre univers aidé par un générique original, un casting aussi fou que bon et des répliques inoubliables qu’on ressortira avec plaisir!

Bon, on a trois possibilités. Soit on fait nos connasses et on descend en rappel, soit on n’est pas des fiottes et on y va en free fly !

Hero Corp  est une série qui se démarque rapidement grâce à une intrigue assez intéressante mais aussi grâce à un humour pince sans rire toujours amené avec simplicité, la saison 1 présentera les personnages et lancera le reste des saisons de façon assez fluide, les saisons perdant un peu de souffle sur la fin mais restant correct grâce à des personnages haut en couleur qu’on aime sans modération (on a tous nos petits préférés).

Alors oui! Hero Corp n’est pas une série parfaite, elle aura connu des hauts et des bas mais Simon Astier a réussi à utiliser certains défauts à son avantage (comme le manque de budget), nous offrant une belle série sincère et drôle qui nous fera passer un bon moment et nous laissera un bon souvenir et des tonnes de répliques dans la tête!

Frais comme un gardon, chaud comme une tornade, je suis Tornado

Capture d’écran 2019-04-02 à 14.06.52

Catégories :Le vendredi en sérieTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :