Les années 90 font leur cinéma


Capture d’écran 2019-06-17 à 09.14.07

Les années 90 font leur retour sur Le Bruit du Cinéma après les teens-movies, les séries dessin animé et la romance, j’ai décidé de vous parler des films d’animation qui ont marqué les années 90. J’ai délibérément choisi de mettre de côté les films Disney qui auront leurs propres dossiers pour pouvoir mettre en avant certains dessins animés oublier, qui ont fait leurs petites impressions dans les années 90, vous découvrirez aussi qu’on pensait déjà vert en 90.


  • Anastasia

Capture d’écran 2019-06-17 à 08.49.05

Réalisé par: Don Bluth, Gary Goldman   Année: 1997   Durée: 1h34min

De quoi ça parle ?

En 1917, la révolution russe éclate. Raspoutine, le traitre, est bien décidé à éliminer tous les Romanov. Seules Anastasia et l’impératrice douairière Marie, sa grand-mère, parviennent à s’échapper de Saint-Pétersbourg grâce à Dimitri, un garçon des cuisines du palais. Mais Anastasia se perd sur le quai de la gare et perd sa grand-mère qui file vers Paris. Dix ans plus tard, l’impératrice douairière Marie cherche toujours sa petite-fille disparue. Au même moment, une orpheline prénommée « Anya » part de son orphelinat…

En bref…

Une pure réussite visuelle qui revisite l’histoire de la Russie avec brio, en cassant les codes des histoires de princesse, mélangeant fait historique et légendes. Et puis, il y a Rasputin, l’un des meilleurs méchants que j’ai pu voir dans un dessin animé!

Une petite mise en bouche..

  • Le cygne et la princesse

Capture d’écran 2019-06-17 à 08.51.53

Réalisé par: Richard Rich   Année: 1994   Durée: 1h30min

De quoi ça parle ?

Les deux rejetons de deux royaumes enchantes s’aiment d’amour tendre et doivent s’épouser. Mais c’est sans compter sur le sorcier Alberic qui, jadis, fut banni par le roi, père de la belle. Il enlève la princesse et, usant de ses pouvoirs maléfiques, la transforme en cygne qui ne pourra retrouver sa forme humaine qu’a la lueur de la lune.

En bref…

Une belle version du Lac des cygnes revisité qui ne marquera pas forcément pour son histoire assez basique mais pour les seconds rôles qui son fort en humour et en caractère. Un dessin animé qui se regardera aujourd’hui par pure nostalgie.

Une petite mise en bouche..

  • Poucelina

Capture d’écran 2019-06-17 à 08.53.14

Réalisé par: Don Bluth, Gary Goldman   Année: 1994   Durée: 1h26min

De quoi ça parle ?

Comme toujours Poucelina doit épouser un séduisant prince charmant. Mais la mère crapaud en décide autrement et la kidnappe pour l’offrir au plus balourd et au plus disgracieux de ses fils.

En bref…

Un dessin animé qui aura marqué ma petite enfance et qui encore aujourd’hui reste un joli conte pour enfants que je prends toujours plaisir à regarder. Des personnages très variés et des musiques entrainantes font la force du film, Poucelina ne révolutionne pas le monde du dessin animé mais marque les esprits par sa douceur et son rythme assez groovy. Franchement les filles qui n’a pas voulu des ailes de fée après avoir vu Poucelina?

Une petite mise en bouche..

  • Zak et Crysta

Capture d’écran 2019-06-17 à 08.54.57

Réalisé par: Bill Kroyer   Année: 1992   Durée: 1h16min

De quoi ça parle ?

A travers les aventures de la fée Crysta et Zak, jeune bûcheron, dans la forêt tropicale. Plaidoyer pour la sauvegarde des grandes forêts.

En bref…

Un dessin animé assez visionnaire funky et bien rythmé qui alerte sur les dangers de la déforestation, une petite pépite des années 90 qui ressemble bizarrement a une histoire sortie bien plus tard qui se prénomme Avatar….

Une petite mise en bouche..

  • Les quatre dinosaures et le cirque magique

Capture d’écran 2019-06-17 à 08.57.42

Réalisé par: P. Nibbelink, S. Wells, D. Zondag, R. Zondag   Année: 1993   Durée: 1h12

De quoi ça parle ?

De pacifiques dinosaures sont convoités par le diabolique professeur Mauvais-Œil qui veut en faire l’attraction vedette de son cirque excentrique. Mais deux gamins des rues, Louie et Cecilia, veillent sur les doux monstres…

En bref…

Les quatre dinosaures et le cirque magique est l’une des petites perles des années 90, qu’on a tendance à oublier, il aura marqué les esprits par son ingéniosité, son monde assez extraordinaire, ses personnages haut en couleur et sa musique groovy. J’ai ri, j’ai versé ma larme, j’ai aimé vivre cette aventure !

Une petite mise en bouche..

  • La princesse et la forêt magique

Capture d’écran 2019-06-17 à 09.01.54

Réalisé par: Jozsef Gémes    Année: 1991    Durée: 1h22min

De quoi ça parle ?

Irène, jeune princesse, est élevée par sa nurse, enfermée dans un château dont elle n’a jamais franchi les frontières. Elle s’ennuie et rêve d’aventure et de liberté. Quand la jeune fille décide d’explorer la forêt alentours, elle découvre alors l’existence de créatures maléfiques.

En bref…

Adaptation du roman La princesse et le gobelin de George MacDonald,  le dessin animé a marqué mon enfance, une expérience qui changer légèrement les codes du dessin animé pour l’époque et surtout qui s’éloigner un peu de ce que pouvait faire Disney. La princesse et la forêt magique est encore aujourd’hui pour moi une expérience particulière qui ravive énormément de souvenir.

Une petite mise en bouche..

  • Le lutin magique

Capture d’écran 2019-06-17 à 09.02.40

Réalisé par: Don Bluth, Gary Goldman   Année: 1994   Durée: 1h16min

De quoi ça parle ?

La méchante reine Gnorga fait disparaître toute végétation au pays des Lutins. Mais Stanley a sauvé son jardin et il le cultive avec amour. Gnora découvrant ce jardin secret l’envoie à New York. Mais son amour pour les plantes est trop fort et le petit Lutin retrouve Central Park où il se fait des amis : Gus et sa petite soeur Rosie. Gnorga, apprenant la victoire de Stanley, se rend à New York pour le détruire…

En bref…

Le lutin magique est une jolie fable sur le bien et le mal totalement naïve avec une petite pointe de poésie et un petit message écolo, le dessin animé n’est pas parfait mais il apporte un optimisme contagieux que je prenais plaisir étant plus jeune à vivre avec mon petit frère, qu’est-ce qu’on a pu le voir et le revoir!..

Une petite mise en bouche..

  • Le voyage d’Edgar dans la forêt magique

Capture d’écran 2019-06-17 à 09.03.24

Réalisé par: Charles Grosvenor   Année: 1993   Durée: 1h11min

De quoi ça parle ?

Edgar est une petite taupe qui mène une vie tranquille dans la forêt, allant à l’école avec ses amis pour apprendre la vie. Jusqu’au jour ou leur quotidien est perturbé par les humains. Un camion accidenté sur la route la plus proche déversant ses produits chimiques dans la forêt. Edgar et ses amis partent alors pour une formidable aventure dans la campagne alentour pour trouver et ramener une fleur seule capable de sauver la petite fille de leur professeur, contaminée par les gaz toxiques.

En bref…

La découverte de ce dessin animé, je la dois à mon grand père qui m’enregistrait tous les dessins animés qui passer à la télé, Le voyage d’Edgar dans la forêt magique est l’un des dessins animés qui m’a le plus marqué à la fois perturbant et très humain, j’ai beaucoup appris grâce à ce dessin animé, et je ne remercierais jamais assez mon grand père pour cette découverte.

Une petite mise en bouche..

  • Freddie, la grenouille

Capture d’écran 2019-06-17 à 09.05.49

Réalisé par: Jon Acevski   Année: 1992   Durée: 1h31min

De quoi ça parle ?

Dans un lointain royaume, le jeune prince Frédéric vit heureux avec son père, le grand roi magicien. Malheureusement, la redoutable et cruelle sorcière Messina tue le roi et jette un sort sur le prince qu’elle transforme en grenouille. Traqué jusque dans les profondeurs des océans, il sera sauvé par Nessie, une charmante dragonne. Les années passent et Freddie décide de quitter les marais pour parcourir le monde…

En bref…

Freddie as F.R.O.7 est une bonne aventure entrainante et drôle qui a un bon rythme mais qui malheureusement avec le temps s’est un peu noyer dans la masse, il est de ce fait, encore aujourd’hui assez méconnu, c’est pourquoi Le Bruit du Cinéma reparle de cette petite grenouille agent secret/aventurier qui mérite le coup d’oeil.

Une petite mise en bouche..

  • Excalibur, l’épée magique

Capture d’écran 2019-06-17 à 09.07.37

Réalisé par: Frederik Du Chau   Année: 1998   Durée: 1h26min

De quoi ça parle ?

Quand le maléfique sir Ruber et son acolyte Griffin s’emparent d’Excalibur, l’épée magique des chevaliers de la Table ronde, la jeune et courageuse Kayley, qui rêve d’appartenir a cette noble confrérie, s’embarque sans hésiter dans une longue et dangereuse quête pour retrouver l’épée magique et sauver Camelot.

En bref…

Pour une fois qu’on parle d’Excalibur sans mettre le focus sur Arthur et Camelot mais sur des personnages « plus secondaire » capable eux aussi d’accomplir de grandes choses. J’ai d’assez bon souvenir de ce dessin animé, le visuel est bon, l’histoire tient la route et les chansons restent en tête que demander de plus…

Une petite mise en bouche…

Catégories :DossierTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :