Les années 90 font leur cinéma en série


Les années 90 reviennent sur Le Bruit du Cinema, après le teen movie, la romance, la comédie, les dessins animés (séries et films), il était temps d’attaquer les séries qui ont marqué notre jeunesse et qui encore aujourd’hui trottent dans nos petites têtes. Comme pour les séries d’animations, faire un top 10 s’est révélé impossible, la catégorie sera donc divisé en trois tops 10 (peut-être plus…). Il est l’heure de replonger dans la nostalgie des années 90.


80

Genre: Drame, Romance   Année: 1990   Chaîne: FOX   Note: 6/10

De quoi ça parle ?

Beverly Hills, Californie : un groupe de lycéens doit jongler entre amitié, amour, crises et drames, avant d’accéder à l’université puis d’entrer dans la vie adulte.

En bref…

Beverly Hills a permis à toute une génération de se divertir mais elle a aussi permis une prise de conscience sur les dangers qui entouraient les jeunes. La série a marqué les années 90 et encore aujourd’hui la petite équipe fonctionne à la perfection.

Et pour finir, la mise en bouche en générique..

74

Genre: Action, Fantastique, Romance   Année: 1997   Chaîne: The CW   Note: 9/10

De quoi ça parle ?

A chaque génération il y a une élue. Seule elle devra affronter les vampires, les démons et les forces de l’ombre. Concilier scolarité difficile et affrontements nocturnes, ce n’est pas facile. Et c’est pourtant le quotidien de Buffy, une adolescente comme les autres avec ses problèmes affectifs et scolaires, mais qui la nuit part à la chasse aux vampires !

En bref…

Buffy The Vampire Slayer est une série intemporelle qui a réussi à créer quelque chose d’extraordinaire malgré son côté fantastique. La série a réussi à aborder beaucoup de sujets divers et variés (toujours d’actualité aujourd’hui) sans se priver d’aucune idée, une pépite pleine d’amour, de drame et d’action.

Et pour finir, la mise en bouche en générique..

73

Genre: Action, Aventure, Fantastique   Année: 1995   Chaîne: Syndication   Note: 6/10

De quoi ça parle ?

A l’origine ennemie d’Hercule, Xena rejoint le côté du Bien, cherchant la rédemption de ses actes passés. A travers ses aventures mythologiques, elle affronte nombre d’ennemis pour soulager les peuples opprimés et leur offrir une vie de paix.

En bref…

Ah… Xena! Qu’est-ce que j’ai pu rêver d’avoir sa tenue (encore aujourd’hui, j’en rêve encore…) Xena, c’est la série des années 90 qui a mélangé histoire et mythologie, c’est l’une des premières séries où j’ai pu découvrir une femme forte qui n’avait pas besoin d’homme pour vivre ses aventures! Xena c’est des dimanches à jouer avec ma soeur, nous imaginant toutes les deux amazones. Xena, c’est ma jeunesse mais c’est aussi la magnifique Lucy Lawless. 

Et pour finir, la mise en bouche en générique..

75

Genre: Drame   Année: 1993   Chaîne: CBS   Note: 6/10

De quoi ça parle ?

À Colorado Springs, au 19ème siècle, l’arrivée d’une femme médecin va changer la vie des habitants de cette petite bourgade traditionnelle.

En bref…

Une autre femme forte des années 90 qui a bercé mon enfance, Jane Seymour interprète à merveille cette femme qui malgré les difficultés ira jusqu’au bout de ses idées et de son rêve épaulé au fil des saisons par sa famille d’adoption et bien sûr par le beau Byron Sully. Qu’est-ce que j’ai pu rêver de lui, plus j’avance dans ce top ,plus je me rend compte que je tombais facilement sous le charme des beaux hommes dans les séries.

Et pour finir, la mise en bouche en générique..

78

Genre: Drame, Thriller, Mystère   Année: 1996   Chaîne: NBC   Note: 7/10

De quoi ça parle ?

« Il existe des êtres doués d’une intelligence supra normale, des génies qui possèdent entre autre la faculté d’assumer n’importe quelle identité. En 1963, les chercheurs d’une entreprise appelée « Le Centre » ont mis en isolement un de ces êtres, un jeune garçon nommé Jarod et exploitèrent son génie pour des recherches secrètes. Mais un jour, le « Caméléon » leur échappa… »

En bref…

Le Caméléon fait partie de ces séries dont je suis sûre de n’avoir jamais vu la fin, mais ce petit détail n’enlève rien à mon amour pour cette série, que dis-je pour ce duo la stricte Miss Parker et le caméléon Jarod. Fan de Code Quantum, j’ai adoré retrouver cet esprit de changement de personnalité à chaque épisode, les aventures de Jarod mon offert du suspense, de la découverte et beaucoup de bon moment. Un plaisir de la trilogie du samedi soir.

Et pour finir, la mise en bouche en générique..

82

Genre: Drame, Sci-fi, Mystère   Année: 1993   Chaîne: FOX   Note: 8/10

De quoi ça parle ?

Les agents spéciaux du FBI Fox Mulder et Dana Scully sont les enquêteurs de dossiers classés X (Les « X-Files »), des affaires non résolues impliquant des phénomènes paranormaux.

En bref…

Premier épisode vu, premier traumatisme… X-Files c’est le traumatisme de toute une génération, c’est les aventures d’un duo extraordinaire qui nous ont passionnés mais surtout terrifiés. X-Files, c’est l’une des pépites indémodables des années 90.

Et pour finir, la mise en bouche en générique..

81

Genre: Action, Sci-fi, Aventure   Année: 1997   Chaîne: Syfy   Note: 8/10

De quoi ça parle ?

Un anneau de trois mètres de diamètre fait d’un métal inconnu sur Terre constitue en fait une porte ouvrant un passage vers d’autres planètes. Des équipes de militaires et de scientifiques explorent ces différentes planètes, cherchant de nouvelles technologies pour combattre notamment les Goa’ulds, une espèce extraterrestre qui parasite des humains. Parmi ces équipes d’exploration, SG-1 devient la plus réputée, avec le colonel O’Neill, l’égyptologue Jackson, le major Carter et Teal’c, un Jaffa venant de Chulak, un autre monde.

En bref…

Encore aujourd’hui, revoir Stargate SG-1 est un plaisir certes avec des yeux d’adulte ont voit beaucoup plus de détails qui sont assez « cheap », la série n’a pas très bien vieilli mais l’univers lui est toujours aussi passionnant, suivre SG-1 a favorisé mon intérêt pour l’Egypte et mon envie d’aventure.

Et pour finir, la mise en bouche en générique..

77

Genre: Comédie, Romance   Année: 1993   Chaîne: CBS   Note: 8/10

De quoi ça parle ?

Le jour où Fran Fine débarque chez Maxwell Sheffield, c’est un véritable tourbillon qui emporte toute la monotonie de la maison. Ancienne représentante en cosmétiques, elle va désormais s’occuper des enfants de M. Sheffield et devenir une « Nounou d’enfer » !

En bref…

Qui n’a pas rêvé d’avoir une nounou d’enfer comme Miss Fine et ses tenues d’enfer ?! Arriver par hasard dans la maison de Mr Shefield, elle aura telle une tornade retournée la vie de cette petite famille. Une nounou d’enfer est une série drôle et attachante qui encore aujourd’hui fait son petit effet!

Et pour finir, la mise en bouche en générique..

79

Genre: Comédie, Aventure, Fantasy   Année: 1996   Chaîne: CBS   Note: 7/10

De quoi ça parle ?

Gary Hobson est un agent de change à Chicago. Un jour, sa femme le quitte et il est forcé de s’installer dans une chambre d’hôtel. Le matin suivant, à 6h30, un mystérieux chat jaune se trouve sur le palier de la porte de sa chambre avec l’édition du journal Chicago Sun-Times du jour suivant ! Sa vie ne sera alors plus jamais la même.

En bref…

Les aventures de Gary Hobson commençait tous les matins à 6h30 avec la livraison d’un journal par un mystérieux chat roux, pour moi les aventures de Gary Hobson commençait tous les samedis midi sur M6 (si mes souvenirs sont bons). Demain à la une est une série naïve mais qui n’en reste pas moins optimiste et humaine, un petit plaisir d’enfance so 90′.

Et pour finir, la mise en bouche en générique..

76

Genre: Drame   Année: 1994   Chaîne: ABC1   Note: 5/10

De quoi ça parle ?

Le lycée d’Hartley en Australie regroupe des étudiants de toutes origines raciales et ethniques, ce qui donne lieu à des problèmes et disputes en permanence.

En bref…

Mon amour pour Hartley commence avec l’arrivée du beau et rebelle Drazic et se termine avec Drazic.. ah.. qu’est-ce que j’ai pu rêver de ce petit homme avec son piercing à l’arcade! La série Hartley, coeur à vif est inspiré d’un film (The Heartbreak kid) qui lui-même est inspiré d’une pièce de théâtre qui mettait en scène une histoire d’amour entre un élève et son professeur. Les joies et les peines de ces petits jeunes nous ont accompagnés dans les années 90 mais n’ont jamais réussi à détrôner Beverly Hills…

Et pour finir, la mise en bouche en générique..


 

Catégories :DossierTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :