La catastrophe et le cinéma


La catastrophe dans le monde du cinéma se réinvite sur Le Bruit du Cinema, qu’elle détruise la terre où les hommes, qu’elle relate un futur proche où lointain, qu’elle fasse peur où qu’elle fascine, la catastrophe au cinéma n’a pas fini de frapper, revoyons ensemble rapidement les grandes catégories du genre avant de faire un petit tour d’horizon de cinq films qui ont marqué le genre ou presque… Nous avons donc :

 La catastrophe naturelle

Elle arrive sans prévenir, la catastrophe naturelle est l’effet d’un évènement naturel plus ou moins violent (éruption volcanique, tsunami, astéroïde…) qui arrive sans prévenir.

La catastrophe sanitaire

Elle touche généralement un continent où le monde entier, la catastrophe sanitaire affecte la santé et augmente par la suite le facteur de mortalité, elle peut créer des créatures voraces (les infectés) ou bien entraîner des mutations physiques ou génétiques.

La catastrophe nucléaire

Guerre nucléaire, explosion nucléaire, apocalypse nucléaire, la catastrophe nucléaire peut prendre bien des noms, mais se résume généralement par une ou plusieurs explosions de bombe atomique.

La catastrophe sociale

Elle arrive généralement après une guerre, après la disparition d’une denrée importante ou encore après la montée au pouvoir d’une dictature.

La catastrophe humaine

Elle arrive généralement après une erreur humaine, une petite erreur peut provoquer une réaction en chaîne qui deviendra une énorme catastrophe.

La catastrophe extraterrestre

Elle est souvent due à l’arrivée de nos amis les petits hommes gris ou par la découverte de l’espace.

La catastrophe robotique

Elle est généralement liée à l’intelligence artificielle, la catastrophe robotique, c’est tout simplement la machine qui prend le dessus sur l’homme.

La catastrophe zombie

Les morts reviennent à la vie, l’humanité est foutue.

Pour plus de détails je vous invite à visiter le dossier : Les catastrophes dans le monde du cinéma et des séries ainsi que le dossier Zombies vs infectés


Réalisé par: Ron Underwood Année: 1990 Durée: 1h36min Genre: Comédie, Horreur Note: 3/10 Achat-Location: VOD

De quoi ça parle ?

Perfection, un village perdu dans le désert du Nevada. Val et Earl, deux amis inséparables, rencontrent Rhonda LeBeck, une jeune sismologue, qui effectue un stage dans la région. Rhonda prétend que ses appareils ont enregistré des variations inexplicables. Quelque temps plus tard, Val et Earl retrouvent le corps sans vie de Fred, le ferrailleur du village. Les évènements tragiques se succèdent. Plusieurs habitants sont attaqués par de mystérieuses créatures. Tout semble indiquer que celles-ci se dirigent droit sur le village.

La pensée du Bruit du Cinema

Tremors est un film simple et efficace qui amuse le temps d’un instant.

Réalisé par: Brad Peyton Année: 2018 Durée: 1h47min Genre: Action, Aventure Note: 1/10 Achat-Location: VOD

De quoi ça parle ?

Primatologue de profession, David Okoye a plus de mal à nouer des liens avec ses semblables qu’avec les singes. Pas étonnant qu’il se soit pris d’affection pour George, adorable gorille d’une intelligence hors du commun, dont il s’occupe depuis sa naissance. Mais suite à une expérience génétique catastrophique, George se métamorphose en monstre incontrôlable.

La pensée du Bruit du Cinema

Rampage est un film de « monstre » sans rythme qui brasse du vent en enchainant les mauvaises blagues et les scènes d’action sans importance.

Réalisé par: Roland Emmerich Année: 1998 Durée: 2h19min Genre: Science-Fiction, Action Note: 6/10 Achat-Location: VOD

De quoi ça parle ?

Une série de désastres mystérieux pointent vers l’existence d’une créature radioactive gigantesque se dirigeant vers Manhattan, il faut alors l’arrêter.

La pensée du Bruit du Cinema

Godzilla est un bon divertissement qui regorge de scènes mémorables pour toute une génération.

Réalisé par: Jon Turteltaub Année: 2018 Durée: 1h53min Genre: Action, Science-Fiction Note: 1/10 Achat-Location: VOD

De quoi ça parle ?

Missionné par un programme international d’observation de la vie sous-marine, un submersible a été attaqué par une créature gigantesque qu’on croyait disparue. Sérieusement endommagé, il gît désormais dans une fosse, au plus profond de l’océan Pacifique, où son équipage est pris au piège. Il n’y a plus de temps à perdre : Jonas Taylor, sauveteur-plongeur expert des fonds marins, est engagé par un océanographe chinois particulièrement visionnaire, contre l’avis de sa fille Suyin.

La pensée du Bruit du Cinema

The Meg est un film fade qui nous conte l’éternelle histoire du requin tueur.

Réalisé par: Anthony C. Ferrante Année: 2013 Durée: 1h26min Genre: Action, Comédie, Science-Fiction Note: 1/10 Achat-Location: VOD

De quoi ça parle ?

Une tornade, des requins, une catastrophe…

La pensée du Bruit du Cinema

Le nanar ultime du début des années 2010. Grotesque et kitsch, Sharknado assume et ça marche presque…

Catégories :CinémaTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :